Titanic, Star Wars, Harry Potter : les expositions de TF1 Spectacles font carton plein depuis 2012. La stratégie de TF1 sur le marché en plein boum de « l’Entertainment ».

Toutânkhamon et Titanic : l’océan bleu de l’Entertainment

TF1 Spectacle est la Business Unit qui gère les spectacles vivants du Groupe TF1, de Dirty Dancing à La Légende du Roi Arthur. « Depuis 2010, nous avions identifié dans les expositions spectacles un marché à très fort potentiel, avec une offre non-muséale encore limitée en France » explique Yann Geneste, Directeur de TF1 Spectacle et TF1 Musique. Son pari ? « Proposer aux familles des expositions ludo éducatives avec une forte expérience immersive, à un prix attractif compris entre 16 et 22 euros, c’est-à-dire en dessous du prix moyen d’une comédie musicale ou d’un parc d’attraction. »

Nouveau sur ce marché, TF1 Spectacle s’associe à Pascal Bernardin, fondateur d’Encore Production, pour co-produire l’exposition Toutânkhamon en 2012, puis l’exposition Titanic en 2013, toutes les deux à la Porte de Versailles. « Nous avons co-opéré à trois niveaux : le financement, le marketing et l’évènementialisation, laissant à Encore Production le soin de la réalisation. » Résultat ? 250 000 visiteurs par exposition. « Dès le début, le succès a été au rendez-vous. Cela nous a donné envie d’aller encore plus loin. »

Harry Potter et Star Wars : TF1 se lance en « Solo »

FB.TF1.05585

2014 marque un tournant pour TF1 Spectacle qui se lance en « Solo » dans la production de l’exposition Star Wars Identities, dont il a acquis les droits auprès de Lucasfilm, aux côtés de la société X3. « Nous voulions orchestrer l’ensemble de l’exposition, de l’achat des droits au déploiement opérationnel, en passant par la location du site. » Et c’est un nouveau lieu que choisit Yann pour accueillir Chewbacca : La Cité du Cinéma, fondée par Luc Besson en 2012. Avec 350 000 visiteurs et d’importantes retombées médiatiques, le résultat est à la hauteur de ses espérances. Il faut dire que TF1 Spectacle n’a pas lésiné sur les moyens, avec notamment des bracelets connectés qui interpellent le visiteur pendant sa visite en lui posant des questions sur le film et ses personnages. « L’authenticité des objets exposés reste cependant la clé du succès : voir le robot R2D2 en vrai, admirer les premiers croquis de Dark Vador… C’était une occasion unique pour les visiteurs !  »

FB.TF1.05600

C’est en avril 2015, avec l’exposition Harry Potter, que TF1 Spectacle connaît sa plus grande réussite. En seulement 5 mois, 500 000 visiteurs viennent admirer la baguette du célèbre sorcier. « Nous avons établi le record d’affluence de l’exposition Harry Potter à l’échelle mondiale » annonce fièrement Yann. La raison de ce succès ? Bien sûr, l’engouement autour de la saga, les fans français se pressant pour admirer les costumes des acteurs et les reproductions des créatures de J.K. Rowling. Mais Yann y voit surtout une stratégie de communication réussie, avec un teasing lancé en amont de l’exposition, une billetterie en ligne ouverte dès décembre 2014, et de nombreux relais print, web, et télévisuels. « Nous avons pu nous appuyer massivement sur les ressources du Groupe TF1 »

DSC_9084

« Devenir la plus grande salle de spectacle vivant »

Fort de ces expériences, Yann indique que TF1 Spectacle souhaite poursuivre sur sa lancée en organisant une à deux grandes expositions par an. « La mission de TF1 Spectacle est d’être l’un des principaux acteurs du spectacle vivant de France. Les expositions spectacle sont un pan à part entière de ce secteur. » Au-delà de l’acquisition des droits à l’étranger, TF1 Spectacle pourrait même développer à partir de 2017 ses propres projets d’expositions, revendus ensuite à l’international. En attendant, Yann nous laisse entendre qu’une exposition détonante va être annoncée sous peu, dans un nouveau lieu parisien. « C’est l’affaire de quelques semaines. Nous espérons faire un gros buzz. » En attendant, il faudra s’armer d’un peu de patience…

Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on Facebook