Quelle technologie se cache derrière l’exposition Klimt et Vienne, Un siècle d’or et de couleurs qui a fait venir près de 500 000 personnes l’année dernière dans une ancienne carrière proche des Baux-de-Provence ? Judith Moreau, responsable du projet chez Culturespaces, nous raconte le concept Art and Music Immersive Experience (AMIEX®).

Attention, technologie hautement immersive

Plonger littéralement le spectateur dans l’univers pictural des artistes présentés, telle est la promesse de la technologie AMIEX®. Aux Carrières de Lumières, où elle est déployée depuis 2012, cent vidéo projecteurs et autant de serveurs projettent des images numérisées en haute définition sur des murs gigantesques au rythme d’une bande musicale. AMIEX est le nom donné au système capable de mettre en mouvement les milliers d’images qui composent l’exposition, en une gigantesque chorégraphie visuelle et musicale. L’exposition se divise en deux “spectacles” : la projection centrale de trente-cinq minutes présentant les œuvres des grands maîtres de l’art, suivie d’une proposition thématique plus courte.

« La visite d’une exposition multimédia AMIEX est avant tout émotionnelle, explique Judith Moreau, le visiteur déambule dans un espace immense recouvert du sol au plafond par les tableaux des peintres ». Sur 7000 m2 de sols et murs, allant jusqu’à 14m de haut, l’exposition mise en scène par les réalisateurs Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi révèle les détails des œuvres numérisées. La création informatique d’une exposition AMIEX demande près d’un an, et son installation sur place environ deux mois. Gianfranco Iannuzi évoque les milliers d’images qui constituent le socle de l’exposition : “A partir de ces images, nous essayons de raconter une histoire dont les différents chapitres ne se déroulent pas de manière chronologique ni rationnelle”. Autre élément central AMIEX, la musique, que le réalisateur italien conçoit comme “une clé de lecture de ce que l’on voit” qui permet au spectateur de “se laisser aller à ses émotions”.

Une fois l’installation finalisée, la technologie s’efface complètement de la visite. « La poésie prend le dessus sur la technique, pour que les visiteurs se consacrent aux peintures proposées ». Et ils s’y consacrent en nombre, puisque le public des Carrières de Lumières a presque doublé deux ans après la première projection AMIEX. Interrogées sur les retours d’expérience, Judith Moreau cite « un excellent taux de satisfaction des visiteurs, avec 94% de commentaires positifs, et des retombées presse nombreuses et élogieuses y compris à l’étranger ».

La technologie numérique pour faire (re)découvrir les grands noms de l’histoire de l’art…

Ce sont sur les grands noms de l’histoire de l’art que se concentrent les expositions multimédia présentées aux Carrières de Lumières. Ces expositions ont fait (re)découvrir les peintures de Van Gogh, Gauguin, Monet, Renoir, Chagall, Klimt et maintenant Léonard de Vinci, Michel-Ange et Raphaël, aux habitants – qui représentent la plus grande partie des visiteurs – et aux touristes de la région. « AMIEX offre un nouveau mode de diffusion culturelle qui s’adresse à tous types de publics. Ces immenses projections embarquent les visiteurs dans un voyage visuel et les touche parfois plus qu’une exposition classique. C’est une autre manière de découvrir les chefs d’oeuvre de la peinture » sourit Judith.

… et mettre en valeur un lieu.

« Les expositions AMIEX mettent aussi en valeur un site. Les projections sont entièrement configurées pour s’adapter aux caractéristiques et dimensions du lieu » indique Judith. Elle poursuit : « Nous prévoyons d’ouvrir un nouveau lieu à Paris en 2017, dans une ancienne fonderie. Ce sera l’occasion de travailler cette fois sur le patrimoine architectural industriel : poutres en métal, cheminée, mezzanine… tous ces éléments feront partie du décor et des supports de projection ». « Ce concept a fait ses preuves pour présenter des œuvres d’art de manière spectaculaire, telles qu’elles n’ont jamais été vues. C’est un nouveau type d’équipement culturel très innovant et ouvert à tous, qui peut donner une nouvelle vie à un lieu et lui offrir un rayonnement considérable au lieu et à la région d’accueil » conclut-elle.

Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on Facebook